Actualités IHRIM

Subscribe to flux Actualités IHRIM Actualités IHRIM
Philosophie, littératures française et étrangères, musicologie, études théâtrales, histoire de l'art, histoire des sciences et des techniques, XVIe-XXe siècles. L'IHRIM est un laboratoire pluridisciplinaire et transséculaire. La spécificité de ses recherches consiste en une approche historicisée des idées et des représentations littéraires, symboliques, artistiques et scientifiques. Nous sommes en effet convaincus que l'on ne peut comprendre le monde contemporain dans ses racines et ses structures que par une profonde connaissance du passé dont il est issu. Olivier Bara, directeur de l'UMR 5317 Marina Mestre Zaragozá, directrice adjointe
Mis à jour : il y a 5 heures 19 min

Klaus RIDDER « Pratiques superstitieuses et imaginations littéraires : quelques récits brefs allemands du Moyen Âge »

il y a 6 heures 53 min

Organisée par le Département d'Etudes germanophones de l'UFR LCC, Le Laboratoire de Recherche sur le Langage (LRL), L'Institut d'Histoire des Représentations et des Idées dans les Modernités (IRHIM), Le Centre de Recherches sur les Littératures et la Sociopoétique (CELIS)
Contact : chez uca.fr">patrick.del_duca chez uca.fr

M. Klaus RIDDER est professeur de littérature allemande médiévale à l'université de Tübingen

Mémoires atypiques : regards croisés

Vendredi 15 Mars 2019

Contact :
alt516 chez protonmail.com

Comité d'organisation :
Alt. 516, association des doctorant.e.s stéphanois.e.s avec le soutien de l'EA CELEC et de l'UMR IHRIM

Deuxième édition des journées d'étude organisées par l'association Alt. 516 – ayant pour objectif de faire dialoguer et se confronter les travaux de jeunes chercheur.euse.s, en croisant des approches de différentes disciplines autour d'une thématique commune. Le thème retenu cette année est celui de la mémoire.

L'édition numérique de la correspondance de Marc Michel Rey : principes méthodologiques, enjeux scientifiques

Vendredi 15 Mars 2019

Contact :
Christelle Bahier-Porte, Professeure en littérature française et responsable de l'IHRIM-Saint-Etienne (Université de Lyon/Université Jean Monnet)

Cycle de conférences du département Éducation et Humanités Numériques et de l'Atelier des Humanités Numériques

Émotions de Dieu.

Jeudi 14 Mars 2019

coll. « Bibliothèque de l'École des Hautes Études, Sciences Religieuses » 184
Turnhout, Belgique, Brepols
mars 2019, 404 p.
ISBN 978-2-503-58367-9

Présentation
Parler de Dieu suppose de lui attribuer des qualités qui montrent combien sa nature diverge de celle de l'homme. De sa perfection découlent notamment l'impassibilité et l'immutabilité. Dès lors, comment parler d'émotions de Dieu, puisque les mouvements, le dérèglement et l'altération qu'elles présument renvoient, dès l'Antiquité, à la faiblesse et à la passivité humaines ? Ces émotions divines traversent pourtant bien l'Ancien Testament, qui présente un Dieu tour à tour affligé, offensé, en colère, aimant et prenant pitié de ses créatures. Ces anthropomorphismes doivent-ils être lus de manière allégorique, comme la preuve d'une inadéquation sémantique et d'une intention pédagogique ? Est-ce parce que ce sujet résiste que le vaste courant d'histoire des émotions l'a délaissé ? L'implication affective du Fils a pourtant été décisive pour appréhender la spécificité chrétienne et l'empathie divine comme source de consolation suprême. Notre volume se situe à l'intersection de ce double angle mort thématique de l'histoire des émotions, et chronologique de l'histoire de la théologie de la souffrance de Dieu qui néglige l'époque moderne. Il propose d'élargir l'enquête aux gestes sociaux dans lesquels les émotions de Dieu sont impliquées. En quel sens peut-on parler d'émotions divines ? Par qui, dans quels cadres et à quelles intentions sont-elles mobilisées ? À quels titres sont-elles révélatrices de la difficulté à penser la divinité ? Les embarras narratifs, ontologiques, exégétiques et confessionnels auxquels donnent lieu ces émotions divines se déploient ici dans des cadres théologiques, homilétiques, littéraires, et plus largement oratoires, théâtraux et guerriers.

Chrystel Bernat est maître de conférences en histoire du christianisme moderne (LEM, CNRS-EPHE). Elle travaille sur l'histoire intellectuelle de l'épreuve, les pratiques de piété militantes et l'homilétique protestante francophone (histoire de la pensée et des discours de combat, formes de l'engagement religieux des XVIIe et XVIIIe siècles).

Frédéric Gabriel est directeur de recherche au CNRS (IHRIM, ENS de Lyon). Il travaille sur la discursivité théologique du XVe au XVIIIe siècle et a publié avec Chrystel Bernat, Critique du zèle : fidélités et radicalités confessionnelles (France, XVIe-XVIIIe siècle), Paris, 2013.

La Haine des clercs

Jeudi 14 Mars 2019

Paris, Seuil
14 mars 2019, 400 p.
ISBN 978-2-02-104809-4

La France, dit-on, serait la patrie des intellectuels. Ce lieu commun occulte la virulence des haines que s'attirent les clercs au « pays qui aime les idées ». Faut-il considérer que les accès d'anti-intellectualisme que l'histoire a retenus ? l'affaire Dreyfus, le « procès de l'intelligence », la « querelle des mauvais maîtres » ? ne seraient que des accidents de parcours propres à dramatiser le récit national ?
Cet ouvrage montre au contraire que l'anti-intellectualisme manifeste, en France, une ardeur continue depuis le XIXe siècle. De Proudhon à Michel Houellebecq, des anarchistes aux catholiques intransigeants, des nationalistes maurrassiens aux maoïstes ou aux situationnistes, il entrelace des traditions à première vue contradictoires, dont les clivages manichéens – entre la gauche et la droite, l'art et la critique, la mondanité et la science, l'élitisme et le populisme – ne permettent pas d'appréhender la convergence au sein d'une culture partagée.
Aux « rhéteurs », aux « gendelettres », au « prolétariat des bacheliers », aux « fonctionnaires de la pensée », aux « intellectuels fatigués », à l'« intelligentsia », on reproche de servir le pouvoir ou de subvertir le peuple, de s'engager ou de se taire, de parler pour les autres ou de disserter entre eux… Mais derrière le procès des intellectuels, le plus souvent instruit dans leurs rangs, c'est moins une « guerre à l'intelligence » qui est menée que des batailles de frontières autour de leur place en démocratie.

Cahiers du Centre de recherche sur la Réforme et la Contre-Réforme

Jeudi 14 Mars 2019

Directeur ou directrice de la publication :
Éditeur/Diffuseur : Presses Blaise Pascal à Clermont-Ferrand
Périodicité : annuelle à bis-annuelle
Premier numéro en
Dernier numéro : n° 12 publié en 2016
ISSN 09933077
La collection évolue en 2018 en changeant de nom et devient Les Cahiers Pourpre

Une éthique animale à l'âge classique ?

Mercredi 13 Mars 2019

Contacts :
Marine Bedon et Jacques-Louis Lantoine

Partenaires :
ENS de Lyon, IHRIM UMR 5317, LabEx COMOD

Revue germanique internationale, n° 28, 2018

Mardi 12 Mars 2019

Philosophie et histoire des idées
CNRS Éditions
27 janvier 2019, 260 p.
ISBN 978-2-271-12231-5
Autrice IHRIM : Audrey RIEBER

C'est une analyse inédite en France qui est ici proposée : celle de la Kulturwissenschaftliche Bibliothek Warburg (KBW) et du Warburg Institute londonien qui lui succéda, en tant que laboratoire exceptionnel d'idées et de méthodes, porté par une bibliothèque. De manière originale, elle ne se focalise donc pas sur l'oeuvre et la personne d'Aby Warburg en tant que telles, mais appréhende la KBW comme creuset intellectuel et scientifique. Raisonner en termes de laboratoire – le qualificatif est employé par Warburg lui-même – permet de désigner la nature du travail et des enjeux que recouvre la KBW, à la fois espace physique et entité intellectuelle, « collection de problèmes » (Cassirer), institution académique, lieu de conférences, d'expositions, d'édition et aussi équipe de savants aux rapports complexes, avec André Jolles, Fritz Saxl, Gertrud Bing, Erwin Panofsky, Ernst Cassirer, Edgar Wind, Raymond Klibansky ou encore Alfred Doren. Il s'agit donc aussi de retracer comment ces derniers ont repris, déplacé ou réinterprété les questions matricielles de la bibliothèque comme l'élaboration d'une « science de la culture » à même de questionner les rapports entre mot et image et de saisir la « survivance de l'antique ».

Des inédits traduits ainsi qu'un entretien avec la première archiviste sont donnés à la fin de ce numéro.

Stage de master 2019

Mardi 12 Mars 2019

Contact :
Smaranda MARCULESCU (IHRIM-ENS de Lyon)

Préparation et organisation de l'école thématique de Néolatin 2019

Labellisée école thématique du CNRS, qui se tiendra du 1er au 5 juillet.

Profil recherché :

Étudiant(e) en master de philosophie/lettres modernes/lettres classiques.

Tâches demandées :

Communication de l'événement sur les réseaux sociaux / préparation des documents administratifs et pédagogiques / accueil des intervenants et participants de l'école thématique.

Durée du stage :

de 20 jours à 1 mois.

Tous les détails du projet sur les sites suivants :
https://neolatinlyon.sciencesconf.org/
https://comod.universite-lyon.fr/ecole-thematique-de-neolatin-15749.kjsp

Matérialismes trans

Lundi 11 Mars 2019

Organisée avec les soutiens des laboratoires Triangle, IHRIM et du Centre Max Weber.

Pièces en vers, chansons et cantiques

Jeudi 7 Mars 2019

coll. « Lire le dix-huitième siècle », n° 73
Paris, Classiques Garnier
6 mars 2019, 354 p.
ISBN 978-2-406-08031-2

Poésies fugitives et légères d'un côté, poésie sérieuse et méditation spirituelle de l'autre, constituent les deux pôles de la production littéraire et chansonnière de l'abbé Gabriel Charles de Lattaignant. Il passa de l'un à l'autre de ces domaines au long de sa vie, d'abord mondaine, puis recluse.

Lettres philosophiques

Jeudi 7 Mars 2019

coll. « Classiques jaunes », série Littératures francophones
Paris, Classiques Garnier
25 février 2019, 604 p.
ISBN 978-2-8124-2792-3

Selon l'expression de Lanson, les Lettres philosophiques sont « la première bombe lancée contre l'Ancien Régime ». L'esprit libéral de Voltaire y examine la société française à l'aune du modèle anglais. Cette édition fait le pari de montrer la cohérence de l'ouvrage à la suite de l'adjonction de l'anti-Pascal.

L'économie littéraire de l'amour. Les écrivaines face à l'idéologie conjugale française (XIXe - XXIe siècles)

Mardi 5 Mars 2019

Comité d'organisation :
Jean-François Hamel
Iraïs Landry
Louis-Thomas Leguerrier
Alexis Ross
Marie-Pier Tardif

Jouer Jean Genet

Mardi 5 Mars 2019

Co-organisée par l'Ihrim (UMR 5317), l'ENS de Lyon et l'École Supérieure d'Art Dramatique de la Comédie de Saint-Étienne.

Contact : Olivier Neveux

Atelier de recherche TRACES « Constructions identitaires et mémoires du scandale en temps de fracture religieuse : Les conversions d'enfants « huguenots » au XVIIe siècle en Europe »

Mardi 26 Février 2019

Responsable : Isabelle Moreau (ENS Lyon, IHRIM)

Lauréat « Projet EMERGENT 2018 », le projet bénéficie du soutien du Fonds Recherche de l'ENS de Lyon.

Cet atelier de recherche se propose d'analyser les mécanismes de la mémoire et de l'oubli de la fracture religieuse entre catholiques et protestants à partir du cas des conversions d'enfants. L'objectif est double. Produire une approche théorique renouvelée des études sur l'histoire de la révocation de l'Édit de Nantes en adoptant une approche comparative d'un ensemble de traces textuelles constituées en corpus numérique ; placer au centre des discours de justification et de dénonciation de la violence l'enjeu mémoriel et sa dimension générationnelle.

Participants :

Mathilde Bernard (Université Paris Nanterre) ; Monica Martinat (Université Lumière Lyon-2) ; Isabelle Moreau (ENS Lyon) ; Blandine Perona (Université Polytechnique Haut-de-France) ; Maria-Cristina Pitassi (Université de Genève, Institut d'Histoire de la Réformation) ; Tiphaine Pocquet (EA 174, Sorbonne Nouvelle) ; Daniela Solfaroli Camillocci (Université de Genève, Institut d'Histoire de la Réformation) ; Brigitte Tambrun (CNRS, Laboratoire d'études sur les monothéismes) ; Antony McKenna (Université Jean Monnet, Saint-Étienne).

Fééries n° 15, 2018

Mardi 26 Février 2019

Revue en ligne sur OpenEdition
Publiée en février 2019
ISBN 978-2-37747-075-4
ISSN électronique 1957-7753

Ce numéro de Féeries entend explorer comment se trouve figuré, représenté, interrogé le monde sensible dans les contes merveilleux littéraires du XVIIe au XIXe siècle. Il s'agit de se demander dans quelle mesure le conte peut être le lieu d'une expérience sensible singulière, en s'attachant aux expressions de la sensibilité, mais aussi à la rencontre avec le phénomène surnaturel. Le conteur entend certes provoquer des émotions, mais il propose aussi de dramatiser le rapport au monde, à la nature ou encore à la connaissance. L'univers sensible du conte se nourrit ainsi des nouveaux discours et savoirs, sensualistes, matérialistes, naturalistes, médicaux qui, littéralement, prennent corps dans la fiction fabuleuse ou sont allègrement mis en question. Par une réévaluation de l'univers sensible des contes merveilleux de l'âge classique au romantisme, les onze études réunies dans ce numéro proposent d'envisager la sensorialité du conte comme une possible constante générique.

Séminaire de recherche « Philosophie et médecine au XIXe siècle » 2018-2019

Mardi 26 Février 2019

Organisé par Delphine Antoine-Mahut et Samuel Lézé, ENS de Lyon, IHRIM, UMR 5317.

Ce séminaire s'inscrit dans le programme de recherche « BATTMAN » (« The Battle for the Science of Man, XIXth Century France ».) du Labex COMOD.

Les séances ont lieu à l'ENS de Lyon, le jeudi de 10h à 13h.

Cycnos n° 3, 2018

Jeudi 21 Février 2019

Paris, L'Harmattan
Cycnos, vol. 34
26 novembre 2018, 192 p.
ISBN 978-2-343-16265-2
ISSN Papier : 0992-1893

Ce recueil d'articles porte sur Jump and Other Stories, l'œuvre de Nadine Gordimer qui est au programme de l'agrégation externe, et s'adresse donc essentiellement aux étudiants et aux formateurs de ce concours même s'il intéressera également tous les amateurs du prix Nobel de littérature de 1991. Le volume est composé de trois parties qui couvrent l'essentiel des enjeux narratifs, épistémologiques et éthiques des nouvelles de Nadine Gordimer.

Pages