Intelligence artificielle : enjeux éthiques associés

Date : 
Jeudi 12 Décembre 2019 - 17:30 à 19:30
Lieu : 
MSH Lyon St-Etienne, 14 av. Berthelot, Lyon 7e (espace Marc Bloch, rdc) + visioconférence à St-Etienne

Exemple de l'application de l'IA au domaine juridique

Conférence "Les jeudis de l’axe SHN" dans le cadre de l'axe Sociétés et humanités numériques et de la Semaine Data SHS (9-13 décembre)

Intervenant : Fabrice Muhlenbach, MCF en informatique (Univ. St-Étienne, lab. Hubert Curien - UMR 5516)

Les technologies du numérique transforment le monde en facilitant l’échange, le stockage et le traitement des informations. L’informatique et la multiplication des données produites par les hommes ou par les machines amènent à des bouleversements de la société inédits qui procurent une forme de pouvoir à ceux qui savent exploiter ces technologies et ces données (Berry, 2017). Les entreprises du numérique, comme les géants d’Internet, proposent des services dont l’efficacité dépend des big data qu’elles collectent auprès de leurs utilisateurs, mais ce faisant elles effectuent des choix qu’elles introduisent dans leurs algorithmes, amenant à des biais, voire à des préjugés, dont les utilisateurs de ces services ne sont pas conscients (Cardon, 2015 ; O’Neil, 2018).

L’intelligence artificielle (IA), et en particulier les dernières technologies associées à l’apprentissage automatique appelées « apprentissage profond » (deep learning), se nourrissent de ces big data pour améliorer les performances de ces systèmes automatisés. En déléguant à ces systèmes automatisés un certain nombre de tâches, dans le cadre personnel ou professionnel, les êtres humains, utilisateurs de ces technologies, se sentent déresponsabilisés, posant ainsi tout un ensemble de problématiques liées à la gouvernementalité algorithmique (Rouvroy & Berns, 2013).

Seront ainsi évoquées diverses questions éthiques liées à l’introduction de l’intelligence artificielle dans différents champs de l’activité humaine. Seront notamment présentées certaines conséquences de l’arrivée de l’IA dans le domaine du droit avec l’apparition des « robots juges » et autres applications d’IA juridiques, posant ainsi des questions sur la vie privée, le droit à un procès équitable et la gouvernementalité algorithmique (Muhlenbach & Sayn, 2019).

 

Evénement organisé par Sabine Loudcher (ERIC) et Julia Bonaccorsi (ELICO).

 

>> Pour relayer cette annonce : Twitter @mshlyon

 

Informations pratiques
Inscription gratuite mais obligatoire >> formulaire en ligne
Retransmission en visioconférence à St-Etienne (campus Tréfilerie) >> formulaire en ligne
Contact : communication (a) msh-lse.fr ou Tél. 04 72 72 64 76

 

Références bibliographiques
Gérard Berry, L'Hyperpuissance de l'informatique: Algorithmes,données,machines, réseaux, Odile Jacob, 2017.
Dominique Cardon, À quoi rêvent les algorithmes : nos vies à l'heure des big data, Seuil, 2015.
Cathy O'Neil, Algorithmes : la bombe à retardement, Les Arènes, 2018.
Antoinette Rouvroy & Thomas Berns, "Gouvernementalité algorithmique et perspectives d'émancipation",  Réseaux, 2013/1 (n° 177), p. 163-196, doi:10.3917/res.177.0163.
Fabrice Muhlenbach et Isabelle Sayn, "Artificial Intelligence and Law: What Do People Really Want?: Example of a French Multidisciplinary Working Group", Proceedings of the Seventeenth International Conference on Artificial Intelligence and Law, ICAIL 2019, Montreal, QC, Canada, June 17-21, 2019, p. 224-228, doi:10.1145/3322640.3326722.

À télécharger :