INDUSTRIFEM

Entrepreneuriat industriel féminin en France au XIXe siècle

Droit Économie Gestion Histoire

L’entrepreneuriat féminin en France au XIXe siècle demeure largement sous-évalué. L’histoire économique a longtemps accordé aux femmes cheffes d’entreprises une place tout à fait mineure, les reléguant au statut d’anecdotes historiques. Le projet vise à sortir de l’invisibilité les femmes entrepreneures françaises au XIXe siècle, en mettant en évidence leur contribution au décollage industriel.

Problématique

Quelle fut l’importance des femmes entrepreneures du point de vue de leur contribution au décollage industriel et à la croissance au XIXe siècle ? Qui sont ces femmes entrepreneures ? Dans quel contexte juridique ont-elles pu exercer leurs activités ? Partagent-elles, ou non, des traits communs quant à leurs parcours, leurs réseaux, leurs pratiques, leurs stratégies ou encore leur attitude vis-à-vis des opportunités offertes par les évolutions technologiques de la période ?

 

Le projet propose un réexamen de la place et du rôle exercé par les femmes dans le processus d’industrialisation français et participe ainsi d’un renouvellement de la vision du rôle économique joué par les femmes au XIXe siècle. Il vise en outre à éclairer et comprendre, grâce à un dialogue interdisciplinaire au carrefour de l’histoire, de l’économie, de la gestion et du droit, les conditions et modalités de l’exercice entrepreneurial féminin au XIXe siècle. Il s’agit, d’une part, d’analyser des mécanismes juridiques ayant permis aux femmes de dépasser les contraintes de leur statut civil au cours du XIXe siècle et ainsi d’interroger la pertinence du postulat de l’incapacité juridique de la femme mariée entérinée par le Code civil de 1804. Le projet ambitionne, d’autre part, d’éclairer les orientations stratégiques prises par les femmes entrepreneures, notamment les choix en matière d’innovation, dans le contexte des mutations organisationnelles et technologiques profondes de l’industrie au XIXe siècle.

 

Par ses enjeux, le projet mobilise des compétences disciplinaires variées et complémentaires, réunies au sein d’un consortium de quatre partenaires regroupant des historiens du droit (CLHDPP, U. Lyon III), des chercheurs en sciences de gestion spécialistes de l’entrepreneuriat féminin et d’innovation (Magellan, U. Lyon III), des chercheurs en économie spécialisés en histoire économique (BETA, U. de Strasbourg) et des historiens (Université d’Ottawa).

Partenaires

Centre Lyonnais d’Histoire du droit et de la Pensée Politique (CLHDPP, EA 669 – Univ. Lyon 3), Centre de recherche MAGELLAN (EA 3713, Unive. Lyon 3), Bureau d’Economie Théorique et Appliquée (BETA, UMR 7522 – Univ. Strasbourg)

 

Projet financé par la MSH Lyon St-Etienne dans le cadre de son appel à projets thématique 2021.
Année(s) de financement : 2022.

Charlotte Le Chapelain

Economie | Univ. Lyon 3, CLHDPP